Promotion produit piscine


  •  
  •  

Algues

Les algues
 
Si les algues ne sont pas directement nuisibles pour les baigneurs, en dehors de leur aspect peu engageant, il faut savoir qu'elles nourrissent les micro-organismes, rendent les parois et fonds glissants et consomment en abondance les produits désinfectant.
 
 
Parois et Fond glissants - Eau claire
 
La première manifestation des algues dans un bassin concerne les parois et fond, devenus "poisseux" et glissants, se couvrant localement de grandes taches vertes.
  1. Avant même que l'eau ne devienne verte, il faut immédiatement procéder à un traitement curatif (et non préventif puisque les algues sont déjà présentes). Ca signifie que les anti-algues liquides préventifs (à base d'ammonium quaternaire) ne peuvent plus faire grand chose. Il faut donc utiliser :
  • Chlore (Chlore rapide - Chlore choc ) ou Brome à forte dose. Ce sont des formules à dissolution rapide, qui peuvent agir immédiatement.
  • Peroxyde d'hydrogène liquide Blutop.
  • Oxygène actif solide :  soit seul pour régénérer et renforcer le chlore ou le brome soit en association avec un anti-algues puissant .

 

2) Brosser parois et fond afin que les algues fixées soient mélangées à l'eau nouvellement traitée.
3) Baisser au maximum le pH (7 voir 6.8) car les algues évoluent très mal dans un pH bas.
 
4) Augmenter le temps de filtration. Nettoyer, si nécessaire, le filtre pour le rendre plus performant.
   Pour les filtres à sable, augmenter la finesse de filtration en utilisant un floculant à cartouche de préférence.
 
Eau Verte
Il faut utiliser les grands moyens pour stopper cette prolifération d'algues.
 1) Eau vert "épinard" - fond invisible :
  • Paser lentement le balai-aspirateur manuel en envoyant à l'égout et remonter le niveau d'eau.
  • Brosser l'ensemble du bassin.
  • Traiter l'eau (voir ci-dessus) en augmentant les doses.
  • Filtrer en continu jour et nuit. Laver le filtre dès qu'il est colmaté (le manomètre affiche 400g de plus que la pression normale). Il sera peut-être nécessaire de refaire le lavage quelques heures plus tard.
  • Si l'eau est traitée au chlore stabilisé : faire une analyse afin de s'assurer qu'il n'y a pas trop de stabilisant (acide isocyanurique), et que celui-ci ne bloque pas totalement l'action du chlore. Si tel est le cas, vidanger une partie de l'eau pour déconcentrer et rendre ainsi de nouveau le chlore actif.
 
2) Eau verte - Fond (dans petit et grand bassin) encore visible :
  •  Procéder comme en 1 mais il n'est pas nécessaire d'envoyer à l'égout le dépôt d'algues sauf si la filtration n'est pas performante.
 Quelques conseils
 
  • Eviter d'utiliser des produits cupriques (sulfates de cuivre, etc) sauf exceptionnellement. Ils s'accumulent dans l'eau et peuvent nuire à la santé (problèmes digestifs entre autres), colorer les cheveux...ainsi que certains revêtements de bassin.
  • Pour aspirer le fond de la piscine sans troubler l'eau, l'emploi d'un balai-aspirateur sans brosse est toujours plus efficace (sauf si la conception de ce balai n'entraine pas ce phénomène).
  • Durant l'opération "évacuation des algues" éviter d'utiliser les appareils de nettoyage automatiques (encrassement rapide, absence d'évacuation à l'égout, remise en suspension des dépôts d'algues, etc)
  • Ne traiter pas le pH à la légère : il joue un rôle primordial dans l'équilibre de l'eau et des traitements. Le maintenir à 7.2 - 7.4 (rose saumonné).
  • Une eau chlorée doit toujours avoir :                

                     - Chlore non stabilisé : 1 à 1.5 mg/l

                      - Chlore stabilisé :            2    mg/l

  • Revêtements carrelés : pour détruire les algues sur les joints ciment, utiliser les granulés de chlore très concentré (trichlorocyanurate à 90 %) à dissolution très lente : Granulat H 100 - RP Algues Carrelage - Chlorifix X 100 - Montrifix 90 G - Reva Klor choc 90.